Eric_Nguemaleu170708400Les questions autour des différents critères de régularisations sont désormais nombreuses : Quelles sont les conditions à remplir? Qui peut en bénéficier, quel document doit-on produire…  Les réponses ne sont pas toujours évidentes. Pour Eric Nguemaleu, Assistant social et administrateur de l’asbl Solidarité Universelle, son association organisera une séance d’information  publique à Bruxelles le Vendredi 25 Septembre 2009. Nous l'avons rencontré afin qu'il puisse y apporter plus de précision. Selon lui, ce rendez-vous permettra aux uns et aux autres de rencontrer des personnes qualifiées constituées des juristes, personnalités de la société civile, politique belge…
 
Bonjour Monsieur Eric Nguemaleu, vous êtes administrateur de l'association Solidarité Universelle, pouvez-vous nous dire ce que c'est exactement ?

Bonjour, Solidarité Universelle est une institution de droit belge qui oeuvre en faveur des personnes défavorisées et principalement celles issues de l'immigration dans le but de leur apporter une assistance sociale et juridique, un soutien psychologique. Nous engageons  des activités socio-éducative, culturelle... Tout ceci pour le bien être et la paix dans notre communauté. Autrement dit, le but de solidarité Universelle reste de créer un espace d’échange, d’entraide de solidarité, sans aucune distinction dans la paix et la convivialité, favorisant ainsi le brassage culturel, la cohésion sociale...

Solidarité Universelle essaye tant bien que mal de favoriser tout ce qui peut contribuer au développement de la présentation, de la sécurité, de la collaboration harmonieuse, de la qualité de vie, de la participation citoyenne, de l’aide sociale, des activités culturelles, des activités éducatives, et de façon générale, tout ce qui peut contribuer au bien-être de la communauté. Nous essayons ainsi de jouer un rôle d’information, de sensibilisation, de participation de tout le monde et de façon démocratique.

Autre point d’actualité qui colle à nos objectifs, nous transmettons les différentes demandes de régularisation de séjours de nos usagers aux autorités compétentes. Une raison pour laquelle nous comptons organiser une conférence à Bruxelles le 25 septembre prochain sur les nouveaux critères de régularisation des sans papiers en Belgique

Parlant justement de cette conférence, pourquoi avoir choisi un thème comme celui des critères liées à la nouvelle procédure de régulation des sans papiers en Belgique ?

Nous avons choisi ce thème parce que mon organisation a toujours interpellé le monde politique belge sur la mise en application de la circulaire de régularisation. Vous êtes sans doute au courant que plusieurs personnes issues de l'immigration travaillent tous les jours au noir sans repos dans les conditions inhumaines, dégradantes, sans assurances, au risque de leurs vies pour survivre, sans aucun droit et ne peuvent bénéficier des avantages liés au travail. Plusieurs  femmes sont abusées dans des domiciles privés lorsqu’elles font le ménages ou le repassage; et par peur d'être expulsées, elles ne peuvent pas se plaindre. Beaucoup d’entre nos frères et sœurs vivent  dans les  caves et des greniers, sans eaux, sans chauffage et parfois sans électricité. C’est pour cela que je souhaite vivement que toute la communauté migrante en Belgique soit présente à cette séance d'information; que l’on soit directement impliqué ou non, le thème et les sujets débattus intéresseront plus d’un

Je vais vous raconter une anecdote, un jour, dans le cadre de mes fonctions, j'ai rencontré un usager qui était à sa quinzième année en Belgique mais était toujours sans titre de séjour.Il m'a affirmé que lors de la régularisation des sans papiers de 2000, son avocat lui avait dit de ne pas déposer ses dossiers parce qu'il ne savait pas si c'était une mesure de régularisation ou une mesure de localisation des sans papiers sur le territoire Belge dans le but de les rapatrier. Ce dernier n'avait donc pas déposé son dossier et ne dispose pas toujours d'un titre de séjour.  Ce qu'il a regretté amèrement car ses amis qui avaient déposé leurs dossiers ont été régularisé. Fort heureusement pour lui qu'il va cette foi-ci introduire son dossier, Toute cette histoire pour dire  aux uns et aux autres qu'il faut bien se renseigner avant de renoncer à déposer les dossiers, Au pire des cas, déposer sa demande et la laisser à l'appréciation de qui de droit,

Qui sont ceux qui seront autour de la table pour répondre aux questions des personnes invitées ?

Nous aurons autour de la table des avocats compétents et reconnus pour leurs engagements sans faille dans la lutte pour la défense des droits des étrangers. Il s'agit de Me Alexis Deswaef que je ne présente plus et de Me Armelle Philippe, sans oublier un invité surprise. Au cours des débats, chaque participant pourra poser des questions dans le but de mieux comprendre ces nouveaux critères de régularisation et cette séance d'information aura lieu le Vendredi 25 Septembre 2009 à 16 heures 30 mn au centre culturel Flamand Elzenhof  situé à l'Avenue de La Couronne n° 12- 14 à 1050 Ixelles

Avez vous pensé à associer d'autres organisations à cette conférence ?

Bien sur, pour la mémoire de Folefack Sontsa Ebenezer, nous avons associé à cette conférence le Collectif Folefack qui porte le nom du défunt  Folefack

En dehors de cette conférence, avez-vous d'autres projets en cours ?

Évidemment, nous avons du pain sur la planche.Des rencontres sont en projet sur des thèmes variés tels que la santé,l'éducation, la culture...

Un dernier mot à l'intention de nos lecteurs ?

Je remercie camer.be pour le travail formidable que vous faites et assure vos lecteurs que l'action de Solidarité Universelle que je représente sera toujours orienté en direction du bien être de notre communauté. Nous devons tous ensemble malgré nos divergences créer des synergies pour le mieux être de notre communauté. Enfin, j’exhorte  tous les participants d'être à l'heure afin de faciliter la bonne marche des travaux.