Chercheur_Emploi_Etrangers_L'accès au marché du travail des étrangers non-européens est plus difficile en Belgique que dans les autres pays d'Europe de l'ouest, malgré le fait que la politique d'intégration en Belgique fasse partie des meilleures en Europe, ressort-il d'une étude comparative MIPEX (Migrant Integration Policy Index) publiée lundi par le Migration Policy Group (MPG) et le British Council, et cofinancée par l'Union européenne.

En matière d'accès au marché du travail, notre pays occupe la 17ème place sur un total de 31 pays européens et d'Amérique du nord. "Les étrangers non-européens sont toujours plus exclus d'un grand nombre de jobs", est-il souligné. Au niveau du classement général de l'intégration des étrangers, la Belgique occupe la sixième place (troisième place en 2007), précédée par la Suède, le Portugal, le Canada, la Finlande et les Pays-Bas.

La Belgique obtient un score élevé pour certains indicateurs comme la possibilité de résidence à long terme (1ère place), l'accès à la nationalité (4ème place) et l'accès à l'enseignement (3ème place). La Belgique se classe en outre en huitième position en matière de regroupement familial et en septième position au niveau des mesures anti-discrimination, ce qui représente sur ce point une amélioration par rapport à 2007.

Belga