902509145_B97118079Z

Le député fédéral cdH Georges Dallemagne était l’invité de Bel RTL ce matin. Fabrice Grosfilley l’a questionné au sujet de la demande de naturalisation de l'attaquant nigérian du Standard Imoh Ezekiel. Comme beaucoup d’autres personnes en Belgique depuis le durcissement de la loi sur les naturalisation, il n’a pas obtenu d’autorisation.

George Dallemagne est député fédéral et président de la commission naturalisation à la Chambre. Notre journaliste Fabrice Grosfilley a voulu savoir pourquoi la Belgique n’a pas accordé la nationalité belge à Imoh Ezekiel. Est-il victime, comme beaucoup d’autres, de la sévérité de la nouvelle loi? "Malheureusement, il n’était pas dans les conditions de la loi. Il n’était pas dans les conditions de séjour et de naturalisation. Il lui manquait ce que la loi appelle un séjour légal, c'est-à-dire un séjour à durée indéterminée en Belgique", a expliqué George Dallemagne, ajoutant qu’il a déjà signalé à ses collègues que cette condition-là devait être assouplie dans la nouvelle loi. Mais selon lui, personne n’a voulu le suivre.

Un sportif professionnel n'obtient pas de CDI!

La réforme du code de la nationalité de 2012 a en effet drastiquement durci les conditions d’accès à la nationalité belge. Comme de nombreux footballeur extra-Européens avant lui, Imoh Ezekiel remplissait donc toutes les conditions... sauf la nouvelle, celle du séjour illimité. Or, un sportif professionnel ne peut pas être en séjour illimité puisqu'il ne peut avoir un CDI. Son contrat a toujours une durée déterminée.

1500 demandes, zéro naturalisation

George Dallemagne souligne que la nouvelle loi est sévère pour tout le monde. "Depuis le premier janvier 2013, nous avons eu 1500 dossiers sur notre table. Pas un seul de ces candidats n’a été naturalisé. Ce sont les règles de la nouvelle loi. Au stade actuel des choses, c’est vrai qu’il n’y a pas de dossier qui a été naturalisé."

Naturalisation au mérite: Ezekiel aurait dû l'obtenir

Selon le code de la nationalité, la naturalisation est une faveur accordée par les députés de la Chambre aux personnes pouvant, "témoigner à la Belgique de mérites exceptionnels dans les domaines scientifique, sportif ou socioculturel et, de ce fait, pouvoir apporter une contribution particulière au rayonnement international" du pays. Or on constate que pour Ezekiel, aucune faveur n’a été accordée. Le député George Dallemagne propose de "revenir à l’esprit de cette loi: il faudrait pouvoir voir dans quelle mesure ces gens-là, comme le souhaitait l’esprit de la loi, pourraient être naturalisés". Pour lui, ce sont des gens qui ont des mérites exceptionnels comme Ezekiel ou comme d’autres qui sont dans les conditions et qui peuvent vraiment contribuer à ce que la loi appelle "le rayonnement international de la Belgique."

RTL.BE


Naturalisation: Un refus pour Ezekiel, pourquoi ?