Gisele_Primee300614300

C’est dans la salle Event du Birmigham Palace à 1070 Bruxelles que les lauréats de la journée internationale de la musique ont été dévoilés au public devant un parterre d’acteurs sociopolitiques et des journalistes. Le Prix Solidarité Universelle est décerné chaque année à des personnalités qui se sont fait remarquer par leurs activités en faveur de la culture et de la lutte pour plus de justice sociale et d’équité en Afrique et ailleurs.

L’édition de cette année est tout à fait spéciale puisqu’elle coïncide avec la journée internationale de la musique. Ainsi, pour le Président de Solidarité Universelle, Eric Nguemaleu, c’est l’occasion de mettre en exergue le travail de plusieurs acteurs sociaux. C’est également l’occasion de féliciter ceux qui se sont illustrés de part leurs activités et qui ont été sélectionné par un jury composé d'experts, de juristes et des journalistes.

C'est le 21 Juin dernier, journée internationale de la musique, au Birmigham Palace à Bruxelles dans une salle archi comble à l’occasion de la nuit du Makossa, organisée par l’asbl Solidarité Universelle que les artistes nommés ci-dessus ont été primés.

Le député Amet Gjanaj et l’Echevine Colette Njomgang-Fonkeu ont remis le prix Soliuni 2014 à Gisèle Tientcheu pour son engagement dans la lutte contre le VIH-SIDA, étant absente pour des raisons indépendante de sa volonté, elle était représentée.

Dans la suite des récompenses, les Jumeaux EPEE et KOUM (ORDONNANCE), ainsi que SEGEO POLO (CARTE POSTALE) du Cameroun, ont reçu le prix SOLIUNI du MEILLEUR MAKOSSA 2014.

Selon les organisateurs, ces prix symboliques consistent à encourager des personnes comme Gisèle Tientcheu à poursuivre ce long combat qu’est la lutte contre le VIH (rien n’est de trop dans la lutte contre le VIH), et nos trois artistes à œuvrer pour un meilleur Makossa.

© P.Canal International